Comment trouver un travail en Alberta ?

Sep 22, 2022 | Alberta

Vous avez choisi de poursuivre votre aventure en Alberta. Félicitations! Cette région offre beaucoup d’avantages en matière de niveau de vie, comme la beauté naturelle de ses nombreux parcs nationaux et le dynamisme des centres urbains qui allient croissance économique et respect de l’environnement.

Venir en Alberta, que ce soit seul ou en famille, c’est apprendre un nouveau style de vie. L’objectif de Portail est de vous aider à explorer les nouvelles possibilités d’emploi en Alberta.

Travailler en Alberta

S’adapter à un nouveau milieu du travail n’est pas toujours facile. L’économie en Alberta peut être très différente de celle que vous avez connue jusqu’à présent.

L’économie de la région est particulièrement attrayante : entre les secteurs des technologies, de la santé, de la finance – qui constituent les principaux employeurs – et le secteur énergétique relié à l’exploitation pétrolière, l’Alberta et sa capitale économique Calgary offrent bon nombre de potentiels employeurs dans des secteurs stables. 

Avec un salaire médian de 72 500$1 net annuel et une main d’œuvre parmi les plus jeunes du Canada2, l’Alberta vous offre d’excellentes possibilités en matière de développement professionnel.

En Alberta, les employeurs choisissent leurs employés. Cette capacité de choisir signifie qu’il vous appartient de prouver que vous êtes capable d’effectuer le travail demandé.

Comment se repérer sur le marché de l’emploi au Canada

Avant toute chose, il faut comprendre le marché de l’emploi. Internet est un atout indispensable, notamment à travers les plateformes Guichet Emplois et Accès Emploi. Il existe également beaucoup de possibilités d’embauche qui sont “cachées”. Néanmoins, avec un taux de chômage de moins de 5%3, il est clair que l’Alberta offre de nombreuses opportunités d’embauche.

Pour avoir accès à toutes les possibilités d’embauche, posez-vous les questions suivantes :

Ces questions peuvent vous aider à mieux visualiser votre projet professionnel et optimiser votre insertion dans le milieu du travail.

Il est possible que vous trouviez un premier travail dans un secteur qui ne vous satisfait pas pleinement. Dans ce cas, évitez de paniquer et essayez de vous renseigner davantage sur la demande dans les secteurs où vous préféreriez travailler. 

Puisque le marché de l’emploi se base sur vos compétences (qu’il faut savoir identifier), votre emploi potentiel se trouvera peut-être dans un secteur que vous ne connaissez pas encore. Il sera peut-être nécessaire de suivre une formation complémentaire pour faire le pont entre vos compétences actuelles et votre projet professionnel, ou bien même pour perfectionner votre niveau d’anglais.

Enfin, il faut comprendre le marché dans lequel vous souhaitez travailler. Le nombre d’employeurs, la taille du secteur et le taux de chômage auront un impact sur votre recherche. 

Renseignez-vous sur ces facteurs !

Construire un CV en Alberta

Lorsque vous postulez un nouvel emploi, vous devez énumérer les raisons qui pousseraient votre futur employeur à vous embaucher. Vos recherches sur vos compétences et sur votre secteur d’activité vous seront très utiles. N’hésitez pas à mettre en valeur vos formations pour mieux valoriser votre candidature. Pour ce faire, il faut savoir construire un CV.

L’objectif d’un CV est de présenter aux employeurs potentiels vos qualités, expériences et formations d’une façon lisible et efficace. Les CV prennent une page ou deux au maximum. Savoir écrire et se servir d’un CV est essentiel. 

Attention : les CV au Canada peuvent se structurer de façon différente de ce que vous avez connu ailleurs. Voici quelques astuces pour formuler un CV adapté à l’Alberta :

  • Indiquez, en haut de page, le type d’emploi que vous cherchez (votre objectif d’emploi);
  • Énumérez vos formations et vos compétences près du haut de la page pour maximiser leur visibilité;
  • Écrivez une description synthétique de vos anciennes activités professionnelles;
  • Établissez une liste de vos expériences académiques;
  • Ne mettez pas d’informations personnelles comme votre âge, vos affiliations religieuses ou votre statut conjugal;
  • Ne mettez aucune photo (très important au Canada !).

Les entreprises sont en droit de vous demander de fournir des copies ou les originaux de certains certificats justifiant votre parcours académique et/ou vos formations. Si ces documents ne sont pas en anglais, le gouvernement de l’Alberta ou d’autres agences peuvent vous aider à obtenir une traduction officielle.

Une fois votre CV rédigé, vous devez aussi vous munir d’une liste de vos références, à savoir des personnes qui sont en mesure de parler à un employeur potentiel au sujet de vos compétences professionnelles. Voici quelques liens pour vous aider à constituer cette liste, même si vous n’avez jamais travaillé au Canada.

Enfin, pour optimiser vos chances d’être embauché, il faut écrire une lettre de présentation, à savoir un document de moins d’une page qui met en avant vos compétences dans le contexte de l’emploi pour lequel vous postulez. Évitez cependant de répéter ce que vous avez dit dans votre CV. Il est essentiel de savoir écrire une lettre de motivation, car 56% des employeurs préfèrent des candidats qui accompagnent leur CV d’une lettre de motivation4. Voici quelques astuces pour structurer votre lettre de motivation.

Réussir votre entretien d’embauche

Vous avez constitué votre CV, votre liste de références est prête, votre lettre de présentation est soignée et vous avez commencé à postuler. Il vous reste donc à préparer vos entretiens d’embauche.

Les entretiens sont une étape essentielle dans le processus de recrutement : c’est le moment où les employeurs apprennent à mieux vous connaître afin de savoir si vous correspondez à leurs attentes et, si nécessaire, aux attentes de l’équipe avec laquelle vous travaillerez. Ces entretiens peuvent être conduits face à face avec une personne, mais il est également possible de parler à un groupe de recruteurs. Lors des entretiens en Alberta, vous aurez le plus souvent affaire aux managers de l’entreprise, à l’équipe RH de l’entreprise, ou à un intervenant d’un cabinet de recrutement spécialisé. Le processus de recrutement peut être rude : 50% des entreprises nécessitent en moyenne 3 entretiens avant d’embaucher un candidat5.

Pendant cet (ou ces) entretien(s), l’employeur (ou son représentant) cherche à déterminer les points suivants : 

  • Avez-vous les compétences requises pour le rôle ?
  • Communiquez-vous facilement avec autrui ?
  • Quel est votre niveau d’expérience ?
  • Qu’en est-il de votre ponctualité et discipline au travail ?
  • Sera-t-il nécessaire de vous former davantage ?

Soyez donc prêt à répondre à ce genre de questions

Les employeurs peuvent également vous demander si vous avez 18 ans ou plus et si vous avez le droit de travailler au Canada. Ces deux questions ont pour but de déterminer votre statut juridique, sans quoi il est impossible de poursuivre votre candidature. Si vous avez un Numéro d’Assurance Sociale – NAS – (ou si vous avez enclenché le processus pour l’obtenir), vous êtes généralement en droit de travailler au Canada. Vous n’êtes pas dans l’obligation de donner votre NAS à votre employeur avant d’avoir été embauché pour le poste.  

Cependant, il y a certaines questions que les employeurs ne sont pas en droit de poser en Alberta, notamment par rapport à l’âge, la religion, l’identité ethnique, etc. 

Attention ! L’employeur s’attend souvent à ce que vous preniez l’opportunité de poser vos propres questions lors de cet entretien, donc n’oubliez pas de vous munir de vos propres questions !

Commencer votre travail dans l’Alberta

La culture de travail en Alberta

Certaines des règles qu’il va falloir suivre sont explicites et formulées dans votre contrat de travail alors que d’autres sont coutumières. De ce fait, il vous faudra un certain temps afin de bien intégrer les us et coutumes de votre nouvelle entreprise et d’assimiler sa culture de travail6.

Par exemple, les Albertains ont l’habitude de sourire et de dire « comment allez-vous » ou « ravi de vous rencontrer » lorsqu’ils font la connaissance de quelqu’un. Au travail, les gens utilisent le prénom de leurs collègues, même lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois. Il est recommandé d’éviter les parfums trop puissants car cela peut gêner vos collègues. Pour des raisons légales, il n’est pas possible de fumer dans votre lieu de travail en Alberta.

Le lieu de travail est souvent déterminant en ce qui concerne les vêtements. Certains lieux sont plus formels que d’autres. Les uniformes et les exigences de sécurité varient en fonction de votre métier et de votre employeur. 

Garder ces informations en tête pour faire bonne impression !

Les lois contre les discriminations

Certaines lois ont été pensées pour vous protéger face aux discriminations et protéger votre santé physique et mentale au travail. Votre employeur doit aussi respecter certaines règles par rapport au nombre d’heures qu’il/elle peut vous demander de travailler, et dans quelles conditions. Bien que désagréable, le harcèlement fait partie de l’environnement du travail et touche 13% des hommes et 19% des femmes au Canada7. Il est donc essentiel de vous renseigner davantage sur ces lois. 

Si jamais vous rencontrez des difficultés avec votre employeur, vous pouvez également prendre contact avec la Commission des Droits de la Personne de l’Alberta.

Les syndicats sont aussi présents pour vous assister. L’objectif des syndicats est de négocier avec les employeurs dans l’optique d’améliorer les conditions de travail, que ce soit en augmentant les salaires ou en renégociant les vacances annuelles. Pour faire partie d’un syndicat, il vous faudra payer certains frais. En 2021, le taux de syndicalisation au Canada s’élevait à 29%8.

Le travail en Alberta est une activité collective. La plupart des employeurs valorisent la collaboration, l’esprit de corps et la proactivité dans la résolution des conflits ou des problèmes. Il est donc important de savoir travailler en groupe.

L’apprentissage en continu

Il est important de continuer à évoluer même une fois que vous avez décroché votre emploi. Acquérir des nouvelles compétences vous aidera à mieux évoluer dans votre rôle. Perfectionner votre niveau d’anglais, suivre des formations proposées par votre entreprise, ou prendre un cours universitaire en candidat libre sont des exemples qui peuvent vous permettre de continuer à apprendre au travail. En moyenne, l’obtention de nouvelles qualifications au cours de l’exercice d’un métier augmente la productivité salariale de 23% et le salaire de 12%9 !

Les personnes que vous rencontrez sur votre lieu de travail peuvent également être un atout pour continuer à apprendre. Vos collègues sont indispensables et peuvent vous aider à mieux vous intégrer et démontrer vos compétences. Il est également conseillé de trouver un mentor, à savoir quelqu’un qui peut vous apprendre comment aborder au mieux votre profession.

 

1source : https://www.albertaiscalling.ca/careers 
2source : 2019 Alberta Labour Force Profiles Aged 45 and Older
3 source : Bulletin sur le marché du travail – Alberta: Juillet 2022 – Guichet-Emplois
4source : Employer Preferences for Résumés and Cover Letters – Nancy M. Schullery, Linda Ickes, Stephen E. Schullery, 2009
5source : 2017 Recruiter Sentiment Study
6source : 1505 La culture du milieu de travail au Canada – Immigrant and Refugee Services Association PEI
7source : Harcèlement en milieu de travail au Canada
8source : Taux de syndicalisation, 1997 à 2021
9source : The Impact of Training on Productivity and Wages: Firm Level Evidence

Partager

Accélérez votre
installation à
Calgary via
Portail

Prenez rendez-vous en ligne
avec un conseiller

Les conseillers de Portail sont formés pour faciliter votre intégration en Alberta. Via Portail, les nouveaux arrivants francophones ont accès à de nombreux services gratuits :

  • Soutien à la recherche d’emploi
  • Soutien à la recherche de logement
  • Connexion avec les services de santé
  • Connexion avec le système scolaire francophone
  • Et bien d’autres services en français !