Logement : l’Alberta mise sur l’accueil

Nov 20, 2022 | Alberta

C’est un fait : les Canadiens dépensent de plus en plus d’argent pour leur loyer, et l’Alberta n’échappe pas à ce constat. Mais alors que se loger représente pour beaucoup d’habitants un véritable parcours du combattant, les autorités publiques ont lancé un vaste plan d’aide au logement pour encourager les personnes qui le souhaitent à s’installer en Alberta. 

Un investissement de 444 millions de dollars entre 2019 et 20281

Les gouvernements du Canada et de l’Alberta ont annoncé la mise en place d’une aide aux Albertains à faibles revenus, à travers une nouvelle allocation pour le logement. C’est ainsi plus de 35 500 ménages qui pourront bénéficier de cette aide. Cette prestation permettra aux locataires admissibles des sept grands centres de l’Alberta de payer leur loyer le temps de stabiliser leur situation. 

Pour en savoir plus sur les critères d’admissibilité et le montant des prestations pour le Programme de supplément au loyer de l’Alberta, consultez le site https://www.alberta.ca/fr-CA/affordable-housing-programs.aspx.

Une réponse efficace à la crise du logement2

Entre hausse des prix des loyers et augmentation du nombre de sans-abris, l’Alberta traversait depuis plusieurs années une crise du logement à laquelle il devenait urgent de faire face. Les autorités publiques ont ainsi fait part de leur volonté d’éradiquer le sans-abrisme à court et à long terme, à travers la mise en place de refuges d’urgence, de logements de transition, et de logements abordables pour les personnes âgées. 

Une situation difficile pour les étudiants3

Ces dernières années, les résidences universitaires de Calgary ont toutes fait le même constat : elles étaient déjà pleines avant même le début de l’année scolaire. Les étudiants qui n’ont pas eu la chance d’être logés en résidences ont donc dû trouver une solution d’urgence, se heurtant à de nombreux obstacles. À l’heure actuelle, certains sont toujours en quête d’un toit, et bon nombre d’entre eux choisissent finalement de rester vivre chez leurs parents. Qui plus est, de nombreux propriétaires refusent tout bonnement les étudiants et préfèrent louer leurs biens à des couples ou des familles. Sans parler des étudiants étrangers et ceux des autres provinces canadiennes pour qui le défi est encore plus difficile à relever. 

Des idées innovantes4

Ainsi, le budget 2021 propose d’investir environ 300 millions de dollars dans la conversion d’immeubles commerciaux vacants en logements locatifs. Cette proposition fait suite à la crise du COVID-19, qui a eu pour conséquence une forte modification des espaces de commerces et des bureaux, en particulier dans les grandes villes. Pour faire face à ce taux d’inoccupation particulièrement élevé, les propriétaires et les collectivités ont exploré la possibilité de convertir les espaces excédentaires en logements locatifs. 

Dans quel cadre s’inscrivent ces mesures ?5

Ces politiques sont le fruit d’une entente bilatérale conclue entre les gouvernements du Canada et de l’Alberta, à travers la Stratégie nationale sur le logement (SNL). Au total, la SNL propose un plan de 72 milliards de dollars sur 10 ans, afin d’offrir des conditions de vie décentes à tous les Canadiens. C’est donc un solide partenariat entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux qui a permis l’aboutissement de telles mesures. L’objectif ? Faire en sorte que tous les Canadiens puissent payer un logement décent d’ici à 2030. 

200 nouvelles unités de logements abordables à Calgary6

Grâce à ces multiples investissements, la population de Calgary aura désormais accès à une importante offre de logements locatifs à bas prix. Récemment, la principale ville de l’Alberta a notamment connu l’inauguration du Bishop’s Manor, complexe résidentiel situé dans le quartier de Bridgeland, non loin du centre-ville de Calgary : 200 personnes auront accès, grâce à cet investissement de 22 millions de dollars, à des logements répondant à leurs besoins spécifiques. 

Au total, ce sont donc 104 logements comportant une à quatre chambres qui seront proposés aux habitants qui auront également accès à des espaces partagés, notamment un jardin communautaire, une terrasse sur le toit et une aire de jeu pour les enfants. Sans oublier une salle de bien-être où les habitants pourront bénéficier d’un accueil individuel, mais également se voir proposer des activités collectives, dans un esprit d’initiative innovant. 

Avec ce projet ambitieux, la ville de Calgary réalise la double performance de proposer des solutions concrètes de logements aux personnes dans le besoin, (l’ensemble des logements du Bishop’s Manor sont désormais occupés), mais elle participe également à la création de 160 emplois dans la planification, la conception et la construction de l’établissement. Une politique du gagnant-gagnant qui, à n’en pas douter, inspirera de nombreuses autres villes.

Trouver un logement à Calgary : comment s’y prendre ?7  

Depuis 2012, la ville de Calgary connaît en effet un faible taux d’inoccupation rendant particulièrement difficile la recherche d’appartements. En 2018, le prix d’achat d’un appartement s’élevait ainsi à 255 642 $ CA, et le prix moyen pour la location d’un appartement comprenant une chambre s’élevait lui à 623 $ CA par mois (1 641 $ CA pour un appartement comprenant trois chambres). 

Si vous souhaitez devenir propriétaire, les appartements en copropriété demeurent une option plus abordable. Les logements situés au sous-sol sont également moins chers, mais forcément moins lumineux, surtout en hiver. Quoi qu’il en soit, quelques sites vous aideront grandement dans vos recherches, parmi lesquels Craigslist, RentFaster ou Kijiji.

Mieux connaître Calgary8

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Calgary, sachez que les quartiers les plus proches du centre-ville, comme Eau Claire, Connaught et Kensington Village, sont les mieux desservis de la ville. C’est en vivant dans ces quartiers que vous serez, par exemple, plus proche des différents commerces, mais également des restaurants, cinémas et écoles.  Toutefois, la ville comprend d’autres secteurs dynamiques non négligeables tels que Chinatown, Inglewood et Fourth street/Mission. En tout, Calgary est divisé en près de 200 quartiers, à l’intérieur desquels les habitants peuvent se déplacer en bus en en tramway très facilement

Des règles de location spécifiques à l’Alberta9

En Alberta, la location de biens immobiliers est encadrée par le Residential Tenancies Act (RTA), qui comprend différentes règles à prendre en compte pour les personnes qui comptent s’y installer. Le propriétaire et le futur locataire doivent par exemple organiser une visite avant l’emménagement, qui doit impérativement donner lieu à un rapport d’inspection signé des deux parties. 

Contrairement aux idées reçues, la signature d’un bail de location n’est pas obligatoire. Un simple accord verbal entre le locataire et le propriétaire suffit. Bien entendu, le prix du loyer doit être fixé à l’avance, et le locataire qui souhaite quitter son logement plus tôt que prévu devra payer son loyer jusqu’à la fin de la période prévue dans l’accord, sauf en cas d’acceptation du propriétaire. 

Du reste, les réflexes propres à toute recherche d’appartement restent les mêmes. Ainsi n’oubliez-pas de vérifier, lors de la visite, que l’appartement obéit aux règles de sécurité obligatoires en vous assurant de la présence de détecteurs de fumée et de sorties de secours. Vérifiez aussi si le paiement de l’électricité, de l’eau et du chauffage sont inclus dans le loyer ou non, afin de pouvoir anticiper d’éventuelles dépenses supplémentaires. Enfin si vous êtes en possession d’un animal de compagnie, n’oubliez pas d’en informer votre futur propriétaire, car certains d’entre eux n’acceptent pas les animaux.

 

1source :https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/salle-de-presse/news-releases/2021/le-canada-et-lalberta-annoncent-lallocation-canadienne-pour-le-logement
2source : https://uniteforchange.com/fr/fonds/le-fonds-logement-pour-tous-en-alberta/
3 source :  https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1903083/logement-abordable-etudiants-defi-calgary-couts
4source : https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/salle-de-presse/news-releases/2022/ouverture-de-200-unites-de-logement-abordable-a-calgary
5source : https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/salle-de-presse/news-releases/2021/le-canada-et-lalberta-annoncent-lallocation-canadienne-pour-le-logement
6source : https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/salle-de-presse/news-releases/2022/ouverture-de-200-unites-de-logement-abordable-a-calgary
7source :  https://www.expat.com/fr/guide/amerique-du-nord/canada/calgary/7995-logement-a-calgary.html
8source : https://www.expat.com/fr/guide/amerique-du-nord/canada/calgary/7995-logement-a-calgary.html
9source : https://www.expat.com/fr/guide/amerique-du-nord/canada/calgary/7995-logement-a-calgary.html

Partager

Accélérez votre
installation à
Calgary via
Portail

Prenez rendez-vous en ligne
avec un conseiller

Les conseillers de Portail sont formés pour faciliter votre intégration en Alberta. Via Portail, les nouveaux arrivants francophones ont accès à de nombreux services gratuits :

  • Soutien à la recherche d’emploi
  • Soutien à la recherche de logement
  • Connexion avec les services de santé
  • Connexion avec le système scolaire francophone
  • Et bien d’autres services en français !